C’est autour de l’acte de plastir; cette activité générale sur la matière qui consiste à modeler, que s’ancre conceptuellement ce présent travail. Ma pratique s’intéresse à la plasticité dans la peinture, le dessin, la sculpture et l’art imprimé et ce, de manière abstraite. En ce sens, quel statut donner à la pensée dans une pratique plastique qui fait par la forme? La surimposition plastique au numérique m’intéresse comme une réponse hybride à une tension existante entre les arts plastiques et les arts numériques. Je cherche de manière quotidienne à trouver les ponts entre le design graphique et les arts visuels, qui sont si connexes à mon sens. 


Présenté lors du lancement de Pica magazine 2019, pour sa dixième édition.

Crédits photo: Marie Sébire

Crédits photo: Marie Sébire